SPONSORSHIP (visa 457) en Australie: procédure, démarches et budget

This post is also available in: enEnglish

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  

Si vous voulez prolonger votre aventure en Australie après un Working Holiday Visa ou si vous souhaitez tout simplement travailler en Australie mais que vous avez plus de 31 ans (âge maximal pour prétendre au WHV), il existe des solutions!!

Le SPONSORSHIP, appelé aussi « Temporary work (skilled) visa » ou plus communément « le Visa 457 » en est une. Et c’est précisément de notre expérience dont je vais vous parler dans cet article, en essayant d’être le plus précis et le plus clair possible concernant la procédure, les démarches, le coût et les délais

Je vous donnerai aussi tous les contacts que nous avons utilisés et des liens utiles que vous pourrez consulter à tous moment.

 

Pour commencer, le Visa 457 c’est quoi??

Le Visa 457 est un visa de résidence temporaire qui permet de vivre et travailler en Australie pendant 4 ans maximum en étant lié à une entreprise qui vous emploiera pendant toute la durée de votre résidence.

Note:
Si vous venez à être licencié ou a démissionné du poste initial pour lequel vous avez obtenu votre visa, vous avez 60 jours pour trouver un nouveau sponsor (délai à confirmer) et en informer la DIBP (Department of Immigration and Border Protection). Sinon, vous devrez quitter le territoire.

Après 2 ans sous Visa 457, vous pouvez prétendre à la résidence permanente sous visa 186.

Le Sponsorship est un visa que beaucoup d’étrangers pensent facile à obtenir mais il ne s’avère pas si simple que ça à obtenir en particulier du point de vue des nouvelles lois sur l’immigration.

Pourquoi?
Parce que le Visa 457 permet à une entreprise australienne (ou du moins basée en Australie) d’employer un étranger pour un poste qualifié dans un domaine recherché.
En effet, ce visa à été mi en place pour combler les manques de main d’oeuvre qualifié dans certains domaines dans le pays.
Il ne suffit donc pas seulement d’être qualifié dans un domaine mais être sur que votre métier figure bien sur la liste des postes recherchés en Australie. Cette liste est appelée Consolidated Sponsored Occupations List (CSOL).

Ce visa vous permet aussi d’amener votre famille avec des enfants, que vous soyez marié(e) ou non (coût par personne supplémentaire).

Vous pourrez également sortit du territoire autant de fois que vous le voudrez pendant toute la durée de votre visa.

 

Les étapes de la procédure:

Une fois l’entreprise trouvée, (il n’y a pas de miracle, vous devez effectuer les démarches vous-même), la procédure se déroule en 3 étapes:

  1. le « Sponsorship »; coût $420 à la charge de l’entreprise.
    L’entreprise postule pour avoir le statut de sponsor. Elle doit alors prouver plusieurs choses…
  2. la « Nomination »; coût $330 à la charge de l’entreprise.                                                      L’employeur demande l’ouverture du poste qualifié(celui-ci doit être inscrit sur la liste CSOL). Il doit prouver à l’immigration australienne qu’aucun citoyen ou résident ne convient à ce poste.
  3. le « Visa Application » $1060 à la charge du candidat ou de l’entreprise.                                      Le candidat fait sa demande de Visa via le site de l’immigration en joignant tous les documents demandés en pièces jointes.

 

 

Notre expérience

 

Avant de mettre les pieds en Australie, nous savions déjà que Inò allait devoir prétendre à ce Visa 457 pour vivre et travailler légalement en Australie, ce qui était notre objectif principal.
Moi je suis arrivée en avril 2016 avec un Working Holiday Visa, et Inò, trop vieux de 1 mois pour prétendre au WHV (max. 31 ans) est arrivé avec un e-visitor dans le but de trouver une entreprise sponsor très rapidement. (Pour ceux qui suivent nos aventures, vous savez déjà qu’il avait été contacter par une entreprise alors qu’on était encore en France: nos débuts ICI).

Après quelques semaines et plusieurs déceptions (il faut parfois être persévérant), il a trouvé une entreprise géniale qui était bien décidé à le sponsoriser.

Dès la nomination effectuer par l’entreprise, nous avons entamés les démarches, seuls, avec les quelques informations tirées de sites Internet (immigration, guides voyage, blogs…) ainsi que beaucoup d’échanges sur les forums.
Tout à l’air simple mais en vérité, toute cette paperasse s’avère un peu compliquée à gérer…
On a du fournir un certain nombres de documents (liste ci-dessous) que nous avons joint à la demande.
Il faut savoir que tous les documents français doivent être traduit en anglais par un traducteur certifié NAATI. J’ai trouvé Travis WATTERS sur un forum de guide de voyage. Il parle français-anglais, il est super accessible et ultra-rapide! Son tarif est top (pour vous donner une idée, j’ai fait traduire 5 diplômes/relevés de notes pour 60e, reçu en 3 jours ouvrés par mail). Il envoie les documents traduits par e-mail et par courrier également.

Après traduction, les documents doivent être certifiés. C’est-à-dire, montré à une personne qualifiée d’officielle (banquier, médecin, pharmacien, avocat, employé de mairie…) qui signera, datera et tamponnera chaque copie. C’est gratuit. Perso, nous l’avons fait faire par la bibliothécaire!! C’est ma patronne à l’époque qui m’avait dit que c’était possible… elle avait raison!

Visiblement, il n’y a pas besoin d’effectuer d’examen médical, en tout cas, on ne nous l’a jamais demandé.
En revanche, il est obligatoire de souscrire à une assurance santé australienne ou internationale pour expatriés et joindre l’attestation à la candidature.
En général, ce type d’assurance coûte plus chère. Selon les compagnies et les options choisies, le montant est d’environ $100 par mois et par personne. Nous avons choisis la formule Vital Expat’ de Chapka avec un tarif de 815 euros à l ‘année ($1160 environ) car l’adhésion est très facile et rapide. Je n’ai pas de recommandations spécifiques quand au choix de l’assurance expatrié du fait que nous n’avons encore jamais eu recours aux services médicales depuis notre arrivée (je sais juste que les séances d’ostéopathie/chiropractie ne sont pas remboursées). J’ai cependant entendu parlé de l’assurance australienne BUPA qui semble être très intéressante… À vous de voir!

Réunir tous les documents, les faire traduire et certifiés peuvent demander un certain temps. Surtout si certain d’entre eux (casier judiciaire par ex…) demande un délai d’obtention assez long. Je vous conseille donc de préparer votre dossier le plus tôt possible, avant même le début de la procédure de candidature. Sinon, cela n’a rien de vraiment compliqué si vous pensez à tout dès le début…

Le plus difficile à obtenir -et pas des moindre car c’est surtout à cause de ça que notre candidature a été retardée- est le test d’anglais IELTS imposé par l’immigration australienne pour postuler au Visa 457. Ce test est réputé très difficile (Inò le confirme) qui prouve votre niveau d’anglais. En général, une moyenne de 5 sur les quatre modules (listening, reading, writing et speaking) est requis (parfois plus selon le poste). Inò, qui a plutôt un bon niveau d’anglais, l’aura passé en tout 4 fois (et il a rencontré des personnes qui en était à leur 6ème, voir 10ème passage… 😮 ). Les séances se déroulent en général 2 fois par mois en centre universitaire. Vous pouvez passer l’ IELTS autant de fois que vous le voulez… à condition de payer à chaque fois évidemment! Il est donc nécessaire de se préparer au maximum (il existe des manuels spéciaux disponible dans les librairies- même en France chez Gibert par exemple- et des cours gratuits sur Internet). A ce prix là, il vaut mieux éviter de le passer plusieurs fois!
Cout de l’examen IELTS: $330.

Notre 1ère demande de SponsorShip à été envoyé le 08 septembre 2016.

Nous avions fournis tous les documents demandés par l’immigration excepté le test IELTS que Inò devait passer la semaine suivante. (Vous pouvez commencer votre candidature même si vous n’avez pas encore tous les documents à votre disposition, vous recevrez alors un e-mail qui vous dira que vous avez XXX jours pour les fournir!).
Le 10 septembre, soit 2 jours après, Inò obtenait un Bridging Visa A ce qui lui permettait de rester sur le territoire jusqu’à la décision du gouvernement.

Note:
Quand vous attendez la décision de votre visa, on vous fournit d’office un Bridging Visa A, gratuit mais qui ne vous permet pas de sortir du territoire. Si vous souhaitez quitter le territoire pendant cette période (pour des vacances par ex.), vous devrez demander un Bridging Visa B qui coute $140.

Fin septembre, Inò manquait son 1er test IELTS avec une moyenne de 4,5 sur 9 (min requis: 5). Idem en octobre.

Fin novembre, l’immigration nous adresse un courriel pour nous annoncer que nous avons 28 jours pour fournir les derniers documents (IELTS) avant décision.
Début décembre, 5 jours seulement après ce courriel, l’immigration refuse le SponsorShip, sans même attendre la réponse du 3ème test IELTS.
Very bad new…

Le patron d’Ino ne lâche pas l’affaire et se renseigne pour savoir s’il y’a un quelconque recours à ce refus. Rien à faire. La candidature est « annulée » sans motif précis. Il ne parle même pas du test IELT. Une histoire de quotas peut-être…

Alors que l’immigration lui donne 28 jours pour quitter le territoire, l’employeur nous annonce qu’il veut engager un agent d’immigration et relancer la candidature une seconde fois. Tout ça à ses frais.

Mi- décembre, l’agent d’immigration (et avocat!) est engagé. 1ers échanges téléphoniques et 1ers e-mail pour prendre connaissance du dossier.

Le 28 décembre, la seconde demande de SponsorShip est envoyée.

Cette fois-ci, vu le temps écoulé depuis notre arrivée en Australie et à 4 mois de la fin de mon WHV, nous décidons de faire la demande de visa pour moi aussi en tant que « partner » sur la candidature d’Ino. Bien sûr, les frais engagés pour ma part seront à notre charge.

Alors que le dossier pour Inò est presque complet (excepté ce fameux test IELTS manqué une 3 fois et son casier judiciaire US qui n’était pas demandé la 1ère fois), ma candidature en tant que « partner » demande de fournir d’autres documents un peu plus difficile et toujours plus long à obtenir.
En attendant, nous avons obtenus tous les deux un Bridging Visa (le 2ème pour Inò).

Pour info:
J’ai obtenu un Bridging Visa qui me permet de jouir des mêmes conditions que j’avais avec mon WHV: je peux donc encore travailler (mais toujours pas plus de 6 mois pour le même employeur).

Les documents officiels me concernant (traduits et certifiés) ont été rapides à fournir. Le plus difficile (car finalement, rien n’est très simple!), a été de prouver notre relation.

Bien que nous vivions ensemble depuis plus de 2 ans et demi, nous avions aucune factures à nos deux noms (banque, voiture, maison, factures diverses…). Rien à part des reçus de billets d’avion, des photos et des témoignages de nos proches. Alors que j’avais eu plusieurs retours de couples ayant constituer leur dossier uniquement sur ces preuves, l’agent d’immigration était plus que formel: c’était insuffisant!
Visiblement, la seule solution sûre et rapide était de faire certifier officiellement notre relation auprès de l’état du NSW. Bref! Nous nous sommes « PACSÉ » en Australie (contre $255 tout de même!!).

Alors que nous attendions le papier officiel de notre union, Inò s’est décidé à prendre des cours particuliers pour se préparer une 4ème fois à passer l’IELTS. En tant que « partner », je n’ai pas besoin de passer l’examen (Ouf!!).

Le 13 mars 2017, il a enfin obtenu une note suffisante à l’IELTS! Alléluïa!! Le patron à même payé le champagne!! 😀

Le 31 mars 2017 (10 jours après que le dossier soit définitivement clos et environ 7 mois après notre 1ère demande de visa), nous avons enfin obtenu notre Visa 457! Nous voilà résidents temporaire pendant les 4 prochaines années!

 

 

DOCUMENTS FOURNIS (traduits et certifiés)

 

  • Inò (candidat principal )

    passeport
    permis de conduire (français et international)
    2 photos d’identité
    police check français (demande sur le site du gouvernement français, reçu par courrier, gratuit, délai d’obtention: 3 semaines)
    police check US (plus de 12 mois sur le sol américain, coût variable, délai d’obtention: 3 mois)
    attestation assurance santé
    diplômes/ qualifications (concours, relevés de notes, lettres de recommandations…)
    attestation de notre relation (certificate relationship)
    CV + contrats de travail et/ou certificat de travail (plus vous avez de preuves de votre expérience, mieux c’est!)
    les résultats du test IELTS

 

  • Ali (en tant que « partner »)

– passeport
– permis de conduire (français et international)
– 2 photos d’identité
– police check français (demande sur le site du gouvernement français, reçu par courrier, gratuit, délai d’obtention: 3 semaines)

– attestation assurance santé
– CV
– attestation de notre relation (certificate relationship)

 

COÛT

Inò

– candidature x2 (dont 1 à la charge de l’employeur) –> $1060 x2
– Traductions documents –> $75
– assurance santé (adhésion pour 7 mois) –>$974
– police check US –> $62
– test IELTS x4 (tous à notre charge)–> $330 X4 = $1320
– Manuel IELTS + cours particuliers –> $110
TOTAL Inò $4646

Ali

– candidature x1 –> $1060
– extra candidature (car j’étais encore sous WHV au moment de la candidature) –> $ 780
– traduction documents –> $75
– certificate relationship  –> $255

– assurance santé (adhésion 5 mois) –> $584
TOTAL Ali 2754

TOTAL $7425 soit 5200euros

Le montant des honoraires de l’agent d’immigration engagé par l’employeur n’est pas compris car il ne nous a pas été communiqué. Cependant, le devis s’élevait à $10.000 pour quelques jours …

 

 

Liens utiles: 



PARTICIPEZ!!!

J’éspère que cet article vous a plu!

N’hésitez pas à me poser toutes vos questions en commentaire! Je répondrais avec plaisir et vous aiderai peut-être à organiser votre séjour!

Rejoignez-moi aussi sur les réseaux sociaux FACEBOOK, INSTAGRAM et SNAPCHAT où vous pouvez suivre mes aventures au quotidien, en direct.

Pour ne rien rater de mes futures publications sur le blog, n’oubliez pas de vous inscrire à  la newsletter. Vous ne recevrez un mail uniquement pour être informé de chaque nouvel article (pas de spam promis juré craché!)

 

  • À DÉCOUVRIR BIENTÔT:

Pour encore plus de fun, je vous invite à vous abonner dès aujourd’hui à ma chaîne youtube: Ali- Best In My Backpack où je vous raconterai ma vie d’expatriée en Australie et vous ferai découvrir toutes mes aventures en vidéos avec des conseils & des astuces de voyage utiles et fiables.

Je vous parlerai des bienfaits du voyage, pourquoi et comment il m’aide dans la relation à moi-même et aux autres… comme une thérapie! La thérapie par le voyage, ca vous dit??! On en parlera ENSEMBLE!!!

Restez à l’affût et abonnez-vous dès aujourd’hui à la chaîne YOUTUBE Ali- Best In My Backapck! Je vous préviendrai dès que je publierai la 1ère vidéo!



Australie, les articles à consulter:


Partagez l'article
  •  
  •  
  •  

3 réflexions au sujet de « SPONSORSHIP (visa 457) en Australie: procédure, démarches et budget »

Laisser un commentaire