KUTA, ULUWATU & SANUR: 3 jours pour découvrir le sud de Bali

This post is also available in: enEnglish

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  

-26 septembre 2018-

 

C’est tard lundi soir que je débarque à l’aéroport international Denpasar, à Bali (Indonésie). Après avoir passé 16 jours aux Philippines, je suis hyper excitée! Premièrement parce que je suis convaincue que je vais vivre de jolies expériences ici et que je vais faire des rencontres inoubliables, voir déterminantes pour mon futur projet professionnel (en rapport avec le voyage bien sûr) mais aussi parce que la soeur de Inò, Coryse, me rejoint dans 3 jours pour partager un petit bout de cette aventure à mes cotés et cette idée me plaît beaucoup!

J’ai donc 3 jours devant moi avant d’accueillir Coco à l’aéroport vendredi soir! Je vais donc profiter de ces 3 premiers jours à Bali pour observer et explorer le sud de l’île avant que le dépaysement soit total!

À la base, j’ai juste réservé 1 nuit proche de l’aéroport (15 minutes à pieds). J’avais pas réalisé que KUTA était si proche de l’aéroport, accessible à pieds en fait et, à ma grande surprise, le lendemain matin je découvre que tous les commerces du centre de Kuta (restaurants à foison, hôtels, pharmacies, banques, supermarchés…) sont dans la même rue!

 

-KUTA-

1ère journée, je me réveille donc avec la banane et je pars explorer la ville…

Bon, je ne vais pas vous mentir ni faire dans l’original: Kuta ne m’a pas beaucoup plu, comme beaucoup de touristes qui recherchent surtout le calme et l’authenticité du pays.

Les rues sont saturées de monde. Touristes mais aussi locaux qui racollent sans cesse les touristes devant leurs boutiques ou pour vous proposer des courses en taxi ou scooter. Ca peut paraître irritant certes mais je ne me suis pas non plus sentie hyper mal à l’aise: sincèrement, c’était bien pire aux Philippines!

Après 1h de balade dans les rues, je me réfugie dans un centre commercial, au frais et plus calme! Je ne souhaite pas faire de shopping mais je flâne entre les étages et les boutiques. Je repère les prix des souvenirs et les tarifs en matière de restauration. Je me pose boire un jus bien frais. Je trouve que les prix sont un peu élevés par rapport à la qualité de vie du pays: entre 100.000 Rh et 200.000 Rh pour un plat (5,80e-11,60e) et 40.000/70.000 Rh pour une boisson non alcoolisée (2,30e-4e). Finalement, les prix pratiqués sont destinés uniquement aux touristes avec des prix à valeur occidentale. Je trouverais ces tarifs uniquement à Kuta et nulle part ailleurs (sauf dans les restaurants et hôtels haut de gamme bien entendu).

Je retourne à l’hôtel planifié mes 3 prochains jours. En fin d’après-midi, j’ai traversé la ville à pieds (env 1,5km) jusqu’à la plage de Kuta pour y admirer le coucher de soleil. La balade sur la plage a été de courte durée: trop de monde, trop de bars “ambiancés”, trop des vendeurs ambulants partout (et pas seulement pour acheter des souvenirs)… Bref, cette ambiance n’est pas pour moi. Je retourne à mon hôtel, tranquillement.

 

-ULUWATU-

Le lendemain, je décide de passer la journée à ULUWATU, situé à l’extrême sud de l’île. Le trajet en matinée a duré environ 40 minutes pour seulement une quinzaine de kms depuis Kuta (côté aéroport). La circulation est dense autour de Denpasar et c’est pire en fin d’après-midi: prenez-le en compte! Avec l’application GRAB (je vous en parle plus bas dans l’article), la course en taxi ne m’a couté seulement 160.000 Rh (9,20e) l’aller-retour contre 300.000 Rh avec un taxi classique (= dans la rue).

Mon 1er stop à Uluwatu est le temple “Pura Luhur Uluwatu”. Il est situé au bout d’une grande falaise qui surplombe l’océan. L’entrée coûte 30.000 Rh (1,70e)/ adulte et 15.000 Rh (0,80e)/ enfant. Comme dans tous les temples à Bali, le port du sarong (tenue traditionnelle) est obligatoire, on vous en prêtera un gratuitement.

Le temple accroché à la falaise est vraiment joli et la balade dans les jardins fleuris est très agréable. Elle offre de spectaculaires points de vue sur l’océan où les vagues se fracassent bruyamment sur les rochers en contre-bas. Je reste un moment à flâner, à photographier le paysage, le temple et les singes sauvages qui s’amusent dans les arbres et dans les allées de la promenades (attention à vos affaires, ne pas toucher les singes sauvages).

POUR INFO: Pour les Balinais, les esprits maléfiques viennent de la mer tandis que les “gentils” viennent des volcans, au centre de l’île. Ce temple aurait été construit pour tenir les “méchants” à l’écart…

Après ma visite, je mange dans un tout petit restaurant en face du temple puis je descend à pieds, direction “la plage des surfeurs”. Sur la route, à mi-chemin, je tombe sur un panneau indiquant un point de vue sur l’océan. Je le tente! Je marche environ 10 bonnes minutes sur un chemin cabossé et , heureusement que c’est bien indiqué! Arrivée sur place, je ne suis pas déçue! La vue panoramique sur l’océan est remarquable! Je suis super bien accueillie par les hôtes du bar (j’ai pas teste mais on peut même manger sur place). Je m’installe sur un gros pouf coloré face à l’océan avec une bière: ma 1ère BINTANG (bière locale) et je savoure l’instant, paisible.

Plus tard, je reprend mon chemin vers la plage en contrebas. Une vraie plage de surfeurs où débutants et confirmés se partagent les gros rouleaux: impressionnant! Une petite balade les pieds dans le sable puis je remonte vers le temple d’Uluwatu où mon chauffeur GRAB vient me chercher pour me ramener à mon hôtel à Kuta (1h15 pour le même trajet que le matin).

 

-SANUR-

Le lendemain, je décide d’aller passer la journée à Sanur, une des villes côtière populaire du Sud de l’île de Bali. Situé à environ 10kms de Kuta, la course en taxi GRAB m’a coûté 65.000 Rh pour 30 min de trajet.

Je me balade au hasard dans les ruelles. J’admire les plages, grandes et presque désertes! J’observe les vendeurs ambulants et je lorgne -un peu- sur les petites boutiques.

Je me mets en quête d’une bonne adresse pour déjeuner, difficile puisque les restaurants sont tous très tentants! Je me pose enfin sur la terrasse d’un restaurant aux allures raffinées: je m’offre un bon plat de pâtes fraîches aux fruits de mer, vue sur l’océan. Totale de l’addition, 1 boisson fraîche et taxes comprises: 160.000 Rh (9,25e). Pas donné pour un repas en Asie mais c’est une station balnéaire et ça se paie! (Avec ce seul repas, j’ai atteint mon budget “alimentation” de la journée qui est de 10e par jour!!)

Je loue un vélo (au confort rudimentaire) pour une petite balade le long de la côte et je continue ma promenade ainsi tout l’après-midi jusqu’au coucher de soleil, entre douceur de vivre et curiosité.

Selon moi, Sanur mérite de s’y arrêter au moins 2 journées.

 

 

MON AVIS SUR KUTA et ses environs:

Les 1ers instants sur l’île de Bali ont été assez particuliers, voir un peu déroutants.

À la fois charmée et confuse, j’ai déambulé dans les rues où les nombreuses boutiques ont l’air d’avoir été mises là dans le seul but de satisfaire la masse de touristes, avec des objets et gadgets souvenir similaires dans chacune d’entres elles, poussant le touriste à acheter/ négocier toujours moins cher chez le voisin.

La culture y est un peu oubliée. On trouve plus de touristes que de locaux.

Il faut se perdre dans les ruelles pour rencontrer les habitants allant déposer des offrandes dans les petits temples à proximité. Il faut “s’infiltrer” pour retrouver la vraie vie balinaise.

L’animation de Kuta et de sa plage laisse accroître une petite ville qui se modernise toujours un peu plus, laissant un tourisme jeune en quête de fête à tout va.

Ce que j’ai le plus appréciée dans le sud de Bali, ce sont les petits restaurants colorés et me perdre dans des ruelles méconnues, m’émerveillant des petites trouvailles comme les mini-temples ornementés. Mais tout ça n’était rien à côté des trésors que j’ai trouvé dans le nord de l’île: un Bali plus authentique.

—————————————————————————–

Mes bonnes adresses hébergement à KUTA:

  • Nuka Beach Inn – Auberge PROCHE DE L’AÉROPORT (10min à pieds) avec chambres privées spacieuses et dortoirs modernes et confortables. Piscine extérieure et proches de tous commerces.
  • Yan’s House Kuta – Superbe hôtel avec chambres privées très bien équipées et petit-déjeuner excellent. Idéalement situé: au calme, proche des commerces et 15min de la plage. 2 kms de l’aéroport.
  • H-ostel Bali – Auberge idéalement située au centre de Kuta (2 kms de l’aéroport). Dortoirs modernes (H/F/Mixte) et ambiance conviviale.

 

Plus de photos sur mon INSTAGRAM et sur la page Facebook !

 

 



PARTICIPEZ!!!

J’éspère que cet article vous a plu!

N’hésitez pas à me poser toutes vos questions en commentaire! Je répondrais avec plaisir et vous aiderai peut-être à organiser votre séjour si possible!

Rejoignez-moi aussi sur les réseaux sociaux FACEBOOK, INSTAGRAM et SNAPCHAT où vous pouvez suivre mes aventures au quotidien, en direct.

Pour ne rien rater de mes futures publications sur le blog, n’oubliez pas de vous inscrire à  la newsletter. Vous ne recevrez un mail uniquement pour être informé de chaque nouvel article (pas de spam promis juré craché!)

 

  • À DÉCOUVRIR BIENTÔT: 

Pour encore plus de fun, je vous invite à vous abonner dès aujourd’hui à ma chaîne youtube: Ali Hope Travel où je vous raconterai ma vie d’expatriée en Australie et vous ferai découvrir toutes mes aventures en vidéos avec des conseils & des astuces de voyage utiles et fiables et surtout mes réflexion de voyage.

Je vous parlerai des bienfaits du voyage, pourquoi et comment il m’aide dans la relation à moi-même et aux autres… comme une thérapie! La thérapie par le voyage, ca vous dit??! On en parlera ENSEMBLE!!!

Restez à l’affût et abonnez-vous dès aujourd’hui à la chaîne YOUTUBE Ali Hope Travel! Je vous préviendrai dès que je publierai la 1ère vidéo!

(Soyez un tout petit peu patient, les vidéos sont en cours de réalisation!)  🙂 



Bali, les articles à consulter:




Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  • 13
    Partages

Laisser un commentaire