De Paris à Bangkok

This post is also available in: enEnglish

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  

Paris-Bangkok: une aventure avant l’aventure!
Compagnie aérienne: GULF AIR.

Paris CDG, 11h. L’avion décolle à l’heure.
Les 7h de trajet sont au poil: écran individuel, casque, oreiller, couverture, kit confort (masque de nuit, boule quiès et… chaussettes!)
Boissons à volonté (eau, jus, sodas et même alcool) et déjeuner complet, plutôt correct!
Avec les films proposés (récents ou non), les 7h sont très vite passées. Surtout qu’on a réussi à obtenir des sièges avec plus d’espace pour nos grandes gambettes (sur simple demande à l’enregistrement!).

L’escale à Bahrain. (19h-9h)
Arrivée 19h, heure locale. A la sortie de l ‘avion, on s’enregistre directement pour le 2nd vol. On nous donne à ce moment là 2 tickets: un pour le diner du soir (plat + boisson) et un autre pour le petit déjeuner du lendemain (café ou thé, toasts beurre, oeufs sur le plat… froids :/ ). Il est possible d’avoir une réduction pour une chambre d’hôtel mais on a refusé (après coup, mauvaise idée).
L’aéroport est tout petit. On a 14h d’escale. La nuit s’annonce longue… et elle s’avère très très longue! Malgré le calme, la banquette plus ou moins confortable (on se contente de très peu dans un aéroport, hein!), la clim poussée à fond dans tout le hall nous a bien emmerdé!
Si vous prévoyez d’y passer quelques heures, surtout la nuit, pensez à prendre de quoi bien vous couvrir!! Nous, on a à peine pu fermer l’oeil alors ça a été assez dure…

L’ Irish Pub, au fond de l’aéroport à l’étage.
Au bout de 5h d’attente et frigorifiés, on a voulu aller se réchauffer au pub. Pour passer le temps un peu aussi! On a payé 6E la petite bière (même pas 25cl!) et environ 16E le rhum + coca. Aie!!! Sachant qu’on avait aucune idée de la valeur du dinar, on s’est contenter de payer (il avait déjà servi nos verres de toute façon)… mais quand on se rend compte ça fait mal au fesses!!!

Le trajet Barhrain-Bangkok s’est aussi bien passé que celui de la veille. L’avion était plus grand, même service (collation + déjeuner complet), même qualité. Top.

Un petit mot sur la compagnie GULF AIR:
Je recommande vraiment! On a passer deux bon vols, avec un service de qualité et tout le confort nécessaire. Vols à l’heure et hôtesses vraiment présentes et sympas.

19h, heure locale (+6h). Arrivée Bangkok.

L’aéroport est immense. La 1ère étape est de récupérer notre bagage. (Ne paniquez pas si vous voyez défiler ceux des autres… ça peut prendre plusieurs minutes avant de récupérer le votre!!)
2ème étape: trouver un bureau de change pour échanger vos euros en baths. Il est souvent conseillé de changer uniquement ce dont vous avez besoin pour prendre le taxi/métro jusqu’à votre hôtel (voir un peu plus si vous souhaiter boire ou manger un morceau dans l’aéroport). Vous pourrez faire le reste de votre change assez facilement en dehors de l’aéroport sans faire la queue et peut-être à des taux meilleurs. Privilégier le SUPER RICH, il y en a un  au même niveau que le métro (-4), tout au fond (l’enseigne est rouge) ou le VALUE (nous on l’a pas trouvé!). Les taux y sont bien meilleurs qu’au guichet blanc & violet qui est le plus répandu dans l’aéroport dont je ne me souviens plus le nom… On a fait l’ erreur d’y faire la totalité de notre change et croyez-moi, après coup, c’est pas le meilleur (75 euros de frais pour 1200 euros de change, après renseignement c’est énorme!). 🙁
3éme étape: prendre le métro et trouver la guest house.
Le métro est très simple à prendre depuis l’aéroport. Il se situe au niveau -4.
Nous nous dirigions dans le quartier de Sukhumvit. Nous avons donc pris le sky train (ligne bleue) jusqu’à Makassan (au 5ème arrêt). Ca prend environ 15/20 minutes et coûte 37,5 baths par personnes. Descendre à Makassan et prendre le métro sous terrain (BTS), à quelques mètre de là (très bien indiqué). De Makassan, il y a qu’un seul arrêt jusqu’à Sukhumvit. Ca nous a couté 16 baths chacun.
On sort du BTS, il est déjà 21h passé. On se retrouve en plein coeur de la capitale, on sent tout de suite l’ambiance effervescente de la ville! La foule grouille de partout, un mélange d’odeurs de pollution acre due à la circulation et de nourriture de rue nous irrite déjà la gorge, et les trottoirs sont envahis de stands ambulants de street food et de bars (oui oui, tu peux boire des coups sur le trottoir!!!). En mode backpackers, difficile de se frayer un chemin à travers tout ça! Surtout qu’on est un peu pommés, et ça se voit!!
On marche plusieurs minutes dans une direction, puis dans une autre en écarquillant bien les yeux pour tomber sur notre auberge…
Épuisés et en nage, on en peut presque plus mais on avance! A presque 23h, on trouve l’auberge. On peut enfin se débarrasser de nos sacs! Après 2 nuits et 2 jours, le soulagement!

Un petit mot sur la Guest House: STAY HOSTEL.
Très correcte, l’hôte qui nous a accueilli très tard, à été vraiment sympa. Il m’a même monter mon sac jusqu’à la chambre! Chambre et SDB très propre. Certes, la literie est un peu raide mais ça nous a pas empêché de bien dormir! Et surtout: SUPER CALME! Pas un seul bruit alors que l’effervescence de la ville bat son plein à quelques rues d’ici! Au top!

Chambre double avec air conditionné, SDB commune: 600baths/ nuit + 200 baths pour le dépôt de la clé (que vous récupérer évidement à la fin du séjour).


Partagez l'article
  •  
  •  
  •  

2 réflexions au sujet de « De Paris à Bangkok »

Laisser un commentaire