Les jolies colonies de vacances en CORSE

This post is also available in: enEnglish

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  

—-> Direction la Corse pour des vacances de rêves!!!

Ici se trouve un vrai petit coin de paradis! Un concentré d’un des plus beaux endroits du monde à seulement 1h40 de Paris en avion.

Je vous préviens, l’Île de Beauté regorge de tant de paysages fabuleux que vous ne saurez même pas par où commencer vos vacances en Corse!!

Quoiqu’il en soit, que vous partiez en amoureux, en famille ou entres amis, cette destination assouvira les désirs d’évasion des grands comme des petits!

 

EN BREF:

Ce qu’il y a à voir:
Patrimoines culturels, sites touristiques, monuments religieux… 

Ce qu il y a à faire:
Plongée, canyoning, randonnées, baignade, escalade, ballade à cheval, promenade, surf, 4×4, pêche, ballade en bateau, …

Où sortir ?

Manifestations culturelles, foires, spectacles, chants polyphoniques… 


 

La Corse se divise en deux départements : la Haute Corse, avec Bastia pour chef-lieu et la Corse du Sud, dont Ajaccio est la capitale.

L’île s’étend sur 183 km de long, 80 km de large, ce qui représente plus de 1000 km de côtes. Et je vous assure que  la Corse n’a pas volé son surnom d’Ile de Beauté. Du Nord au Sud, d’Ouest en Est, les merveilles qu’elle offre à ses visiteurs sont innombrables!

 

DSC_3677 DSC_1909 DSC_3255

Bon, tous le monde sait que les richesses touristiques de la Corse reposent avant tout sur son patrimoine naturel. Il y a de quoi s’en prendre plein les yeux partout ou vous y irez ça c’est sûr!!

Au Nord de Bastia, le Cap Corse, ses petites criques surmontées de côtes abruptes…

Le Golfe de Porto offre des paysages géniaux, à couper le souffle comme la réserve de Scandola et les DSC_2986Calanches de Piana. (voir mon article sur Piana ici)

De même son parc naturel, qui s’étend de Calvi à Porto-Vecchio. Il renferme des sites naturels qu’il faudrait pas manquer lors d’un séjour en Corse.
Les gorges de la Spelunca, la forêt d’Aïtone ou encore les Aiguilles de Bavella en sont les principaux.

Les îles Lavezzi, au large de Bonifacio, ou encore les îles sanguinaires, face au golfe d’Ajaccio, sont DSC_3725également une belle facette de la Corse.
En plus de toutes ces merveilles, si vous sortez un peu des sentiers battus, vous finirez toujours par dénicher une petite crique tranquille (Y’en a au moins deux à Sagone, à vous de les trouver!!), un village de montagne au charme redoutable ou un restaurant pittoresque.
Je suis souvent tombé par hasard sur des endroits tout à fait remarquables au détours d’une promenade ou d’un (petit) footing. Je me suis aussi perdue quelquefois sur les routes, ce qui peut énerver sur le coup DSC_0646(la route de montagne est quand même difficile pour moi et mon tacot) mais franchement, un petit détour pour découvrir un village accroché à la montagne avec une vue juste magnifique, ça vaut quand même le coup d’oeil (bon ok, pas toujours soyons honnête: y’a quand même eu des loupés!! 😮 )…

Finalement, chaque coin et recoin de la Corse à de quoi surprendre.

Les découvertes culturelles sont aussi une possibilité en Corse. Quelques rares musées et monuments se donnent à voir, principalement à Ajaccio (le musée Fesch et la magnifique bibliothèque du Palais, la maison Bonaparte, la place d’Austerlitz…).

DSC_2427La diversité de ses paysages permet d’innombrables activités riches en émotions et en sensations. Pour les plus intrépides, la mer et les nombreux courts d’eau n’importe où sur l’île donnent accès à des activités très variées: baignade bien sûr, plongée sous marine, canyonning, rafting, surf, stand up padle, saut en parachute, snorkelling (masque et tuba)…

Des croisières ou des ballades en bateau sont aussi proposées pour vous faire découvrir la côte sous un angle différent. (Je vous conseille vivement d’en faire une pour découvrir la réserve de Scandola, au départ de Sagone ou Cargèse notamment ou encore à Bonifacio: superbe!)

Enfin, l’île de beauté réserve quelques surprises sur ses routes.
Tout d’abord le tracé routier n’est absolument pas rectiligne! Les routes ne sont qu’une succession  DSC_3672interminable de virages, étroits qui plus est! La conduite y est donc plutôt sportive (pour les amateurs, un pur bonheur à ce qui paraît!! 😉 ).
De plus, mieux vaut s’armer de patience, car il est pour ainsi dire impossible de rouler à 90 km/h. Il faut savoir qu’il vaut mieux compter les trajets en temps plutôt qu’en nombre de kilomètres. (Ajaccio/Mezzavia -> Sagone HORS SAISON, 35 minutes pour faire 23 kms par exemple).
Surtout qu’il y a toujours au moins une voiture devant vous qui avancera moins vite que vous mais qu’il vous sera impossible de dépasser avant plusieurs kilomètres… Attention, ne voyez pas de critique dans ces propos, je me classe plutôt dans cette catégorie de «pas de bol d’avoir un vieux tacot DSC_3714en Corse!! ». Bref…  :p
Et, pour la petite anecdote, vous ne croiserez jamais autant de chèvres, vaches ou autres cochons que sur les routes corses. Ca peut surprendre mais on s’habitue finalement très vite car ça fait partie du paysage! Il faut juste être vigilant!!

 

Bien que je sois plutôt adepte du « slow travel » (voyager lentement), je pense que pour « bien » visiter la Corse, le mieux est de disposer d’au moins une semaine de congés minimum (quelque chose me pousse à écrire que deux c’est quand même mieux si vous ne voulez pas transformer vos vacances idylliques en vacances marathon épuisantes!).

Dans les deux cas (mais à des rythmes différents), ca vous permettra de pouvoir faire le tour de l’île et de passer par quelques villes et endroits incontournables.

Par exemple:
1 – En partant de Bastia et sa citadelle,  vous pouvez traversez Corte et son château bâti sur un piton rocheux, en profiter pour faire une balade en montagne et découvrir les paysages sinueux (dans la Vallée de la Restonica par ex).
Descendre sur Porto Vecchio et vous détendre sur la plage de Santa Gulia. Ne manquez pas Bonifacio et finissez par Ajaccio et ses alentours.
2- En partant de Calvi, redescendre toute la côte ouest par le golf de Porto ou vous visiterez les splendides calanques de Piana et la réserve de Scandola (possibilité de faire des petites randos), continuer en faisant une halte à Cargèse, baignez-vous sur la grande plage du Liamone à Sagone, visitez Ajaccio et ses alentours puis terminez par Bonifacio et la beauté des îles Lavezzi.
Bon voilà! Ainsi s’achève cet article. J’espère avoir été assez précise mais si vous avez des questions, je peux peut-être, ou essayer en tout cas d’y répondre!!

Après avoir dressé un tel tableau de la Corse, le moins que l’on puisse dire c’est que tous le monde -sans exception- peut sortir indemne d’un séjour sur l’île de beauté!

La Corse, c’est comme une colonie de vacance: on en garde des souvenirs fantastiques!! 😉

Alors, vous faites quoi VOUS en 2016 ??!

 

DSC_3281 DSC_3290 IMG_1720

Capture d’écran 2015-12-16 à 16.01.17 IMG_1197 DSC_2771 DSC_3244 DSC_3257 DSC_1872

 


Partagez l'article
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire